«En Arabie Saoudite, les femmes sont considérées comme des mineurs»


220px-Young_Saudi_Arabian_woman_in_Abha.jpg

Le département d'État américain considère que les « discriminations contre les femmes sont un problème significatif » en Arabie saoudite et que ces dernières ont peu de droits politiques ou sociaux10. Après sa visite en 2008, le rapporteur spécial des Nations unies sur la violence contre les femmes rapporta le manque d'autonomie des femmes et l'absence de législations pour les protéger contre les violences10. Le rapport mondial sur l'inégalité entre les sexes (en) publié par le Forum économique mondial en 2012 place l'Arabie saoudite à la 131e place sur 135 devant la Syrie, le Tchad, le Pakistan et le Yémen11.

Chaque femme adulte doit avoir un « gardien » de sexe masculin qui est généralement son père, son époux ou son frère10. Human Rights Watch a ainsi décrit la position de la femme saoudienne comme identique à celle d'un mineur12. Le gardien a le droit de prendre des décisions importantes à la place de la femme12 parmi lesquelles lui donner l'autorisation de voyager, d'étudier à l'université ou de travailler si le travail n'est pas « jugé approprié pour une femme10 ». Même lorsque l'autorisation du gardien n'est pas imposée par la loi, elle est parfois demandée par les fonctionnaires13. Les femmes sont également discriminées devant les tribunaux qui considèrent que leurs témoignages ne valent que la moitié de ceux d'un homme et sont désavantagées dans les affaires de divorce ou d'héritage10.

Les normes culturelles imposent des restrictions aux femmes lorsqu'elles sortent en public10 et la muttawa veille à leur application14. La mixité est ainsi interdite dans les restaurants et les transports en commun et certains lieux publics comme les parcs ou les plages ne sont accessibles qu'à des heures différentes selon le sexe. Les femmes doivent porter une abaya (longue robe noire couvrant tout le corps) et cacher leurs cheveux10. Elles risquent également de se faire arrêter si elles se trouvent dans un véhicule conduit par un homme n'étant pas un employé ou un parent masculin proche10. Même si aucun texte n'interdit aux femmes de conduire, il faut un permis de conduire et ce dernier ne leur est pas accordé15. Le 25 septembre 2011, le roi Abdallah a annoncé que les femmes pourront voter lors des élections municipales de 2015 ; cette déclaration fait suite aux mouvements populaires ayant eu lieu dans le cadre du Printemps arabe16.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Droits_de_l%27homme_en_Arabie_saoudite

Featured Posts
Recent Posts
Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

! Abonnez-vous

© 2023 by Fundraising. Proudly created with Wix.com 

 

Merci à toute l'équipe Margueritres Sans Frontières