Vidéos informatifs, Audios et Articles Pertinents :

 

Iran 8 mars 1979 - Femmes contre hejab.Women.Iran.8 Mars 1979. ‬مبارزه زنان ايران‮ ‬،‮ ‬سال صفر

 

Les membres du collectif "Femmes sans voile" constitué de musulmanes, dénoncent le harcèlement dont elles font l'objet de la part de certaines personnes de leur communauté. Reportage à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

http://videos.leparisien.fr/video/journee-sans-voile-des-femmes-musulmanes-prennent-la-parole-10-07-2014-x218jhs#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.ca%2F

Published on May 13, 2014

 

En Iran, malgré la loi islamique qui les oblige à porter le voile, des femmes se sont affichées sans foulard sur les réseaux sociaux. Une manière d'être "elles-mêmes", explique la journaliste iranienne à l'origine de la page Facebook rassemblant ces images.
Les cheveux au vent, dans l'herbe, sur une plage ou dans un parc. Toujours sans voile. Sur une page Facebook intitulée Libertés furtives des femmes iraniennes (Stealthy freedom of Iranian women), des centaines d'entre elles ont publié des photos, sans leur foulard. Comme ce morceau de tissu, le tabou tombe.
Depuis la Révolution islamique de 1979, en Iran toutes les femmes doivent porter un foulard islamique. Ces selfies vont donc à l'encontre de la loi qui prévoit même des arrestations et des peines variées (amendes, incarcérations, coups de fouet...) pour les contrevenantes. Pourtant, les photos assorties du hashtag #mystealthyfreedom fleurissent sur les réseaux sociaux dans le pays où le président partage le pouvoir avec le Guide suprême Ali
Khamenei.

Le but de cette vidéo est de faire en sorte que les femmes soient obligées de se voiler.

 

Ces gens qui essayent de nous dire que nous sommes de la chair à violer sont "pervers" et nous offensent.

 

Nous sommes dégoûté du manque de respect par ces gens.

 

La femme qui ne porte pas le voile doit être respectée autant que la voilée. Le problème ce sont les hommes dans cette vidéo qui ont exagérés et qui sont devenus comme des animaux. C'est cela qui est le plus choquant et révoltant, car on veut nous intimider et nous forcer à porter un voile. C'est dégoûtant ! Nous ne voulons pas de ces discours qui vont à l'encontre des valeurs  <égalité homme-femme>. C'est un crime contre le droit des femmes.

 

Nous avons la vidéo si ils l'enlèvent une autre fois !

Bravo à ces Iraniennes !

 

Nous allons être là pour ces femmes qui ne veulent pas du voile, car l'imposer est contre les droits humains.

 

Elles ont le droit de dire : NON !

IRAN avant 1979 et après

Portrait de deux musulmanes françaises.

 

Les prières peuvent s'accumuler et se faire à la maison. Les voiles c'est leurs affaires et non la nôtre. Ces femmes disent qu'elles sont soumises à Dieu, mais plusieurs nous font vivre notre liberté comme si nous étions des putains. C'est cela que nous subissons avec les religions, qui parfois agresse l'égalité Homme-Femme. Certains militent politiquement aussi à faire enfermer les femmes qui ne porte pas le voile. 

Site :

Femmes Contre les Intégrismes

http://www.fci-asso.org/

Chahdortt Djavann sur le voile et l'islam

Published on Dec 19, 2014

 

" Mais qu'est-ce que c'est que porter le voile, habiter un corps voilé ? Que signifie être condamnée à l'enfermement dans un corps voilé puisque féminin ? Pourquoi voile-t-on les filles, seulement les filles ? Pourquoi cache-t-on leur corps, leur chevelure ? Qui a le droit d'en parler ? J'ai porté dix ans le voile. C'était le voile ou la mort. Je sais de quoi je parle. "

 

 

Published on Feb 21, 2014

 

Position pertinente et pour le moins intéressante de Malika sur le port du voile, qui envoie les musulmans se cultiver sur la religion arabe.

Manifestation du 8 Mars 2010

 

Évènement : La journée de la "FEMME" :

 

Voir les femmes musulmanes de Toronto qui manifestent contre le Régime Islamique mais surtout du voile qui est imposé à toutes les femmes de différentes confessions.

Nous sommes avec ces femmes !!!

 

BRAVO !!!

Suite : Le 8 de Mars 2010

 

Marche pour la journée de la Femme à Toronto 2015. Les Médias n'ont rien dit ?

 

Elles parlent aussi de la liberté de critiquer une religion, incluant l'Islam.

 

Un évènement comme celui-ci, aurait dü être à la "une" des médias sociaux à travers le Canada et le Québec. Désolant !

10 Juillet 2014 - Paris
1ère journée mondiale des femmes sans voile

Manifestation des femmes tunisiennes pour la sauvegarde de leurs droits

Ahlem Belhadj, présidente de l'association tunisienne des femmes démocrates

Journée de la femme 2015 : l'avis des étudiants libanais - L'Orient-Le jour

On n'est pas pressé, Nabila Ben Youssef - TVRL-A1409

Nabila Ben Youssef - Le voile ???

Le Groupe Iranien NCRI nous donne cette vidéo pour démontrer que le peuple Iranien se bat contre le régime mais aussi contre la torture des femmes. Souvent parce qu'elles ne sont pas bien voilées ou par rapport à la police religieuse qui les arrêtent pour des motifs comme d'avoir trop découvert leur chevelure.

 

On se souviens aussi de cette Iranienne qui avait été pendue

REIHANEH JABARI parce qu'elle avait tué Morteza Abdolali qui l'avait violée. Depuis sa détention en 2007, mais malheureusement elle a été pendue en 2014.

 

 

Published on Mar 22, 2015

La laïcité est le seul cadre politique dans lequel peut se construire l’égalité, la citoyenneté et donc la liberté des femmes.
La force de la Laïcité tient à sa capacité à proposer une solution viable, à long terme, pour favoriser l'équilibre, l’harmonie, le respect mutuel et les libertés qui, au cours des siècles, se sont avérées nécessaires aux humains pour se construire et s’épanouir : la liberté de penser, la liberté d’opinion et d’expression, la liberté de conscience et de culte. Pour résumer : la liberté de choisir.
Femme ou homme, que l’on soit croyant ou pas, c’est ce même principe républicain de liberté, d’égalité et de fraternité qui nous permet de vivre ensemble, dans un esprit de concorde et de paix, malgré les tentatives de remises en cause et les manœuvres de déstabilisation. Ce principe immuable doit être protégé, en étant réaffirmé de façon régulière et sans aucune hésitation, afin de porter ensemble la voix des femmes de notre planète et leur volonté de vivre dans un monde libéré des inégalités de genre.
Cette conférence est l'oeuvre commune de :
Mouvement Laïque pour le Vivre Ensemble, L'Observatoire de la Laïcité en Provence, Vie Au Féminin.

Il ne te viole pas, c'est ton mari ........

Celine Pina, conseiller general, élue socialiste du Val d'Oise, chez Jean Jacques Bourdin...

 

Le coup de gueule courageux d'une élue socialiste, ce matin (15/09/2015) sur RMC, après les discours insupportables des imams qui intervenaient au salon de la femme musulmane de Pontoise... Que les lavettes qui composent le paysage politique de ce pays prennent de la graine, et qu'ils cessent de se comporter comme des autistes. Ça se passe en France, en 2015, dans des locaux publics, et sans aucune réaction officielle... A méditer...

Salon de la femme musulmane: des Femen dénoncent des prédicateurs radicaux #ActuElles ET AUSSI MME. CELINE PINA

 

O B S E R V A T O I R E     D E    L A    L A I C I T E    D U    V A L    D ' O I S E

Céline Pina - "C à dire" du 16 septembre 2015

Brigitte Grésy du Haut Conseil à l’égalité: «L'égalité hommes-femmes rentre un peu dans les mœurs»

Mme. Andréa Richard à Dutrizac ! Pas de religion dans les lieux publiques selon une ancienne religieuse. (8:30)

Mis en ligne le mardi 21 avril 2015 dans Dutrizac, l'après-midi avec Benoît Dutrizac

Asma GUENIFI : "Ni putes, ni soumises et contre les nouvelles violences anti-femmes"

 

La nouvelle présidente du mouvement "Ni putes, ni soumises" entend faire entendre sa voix en célébrant notamment la journée internationale des femmes à l'Institut du monde arabe .

Dr. Nina Ansary parle à MEE à propos du mouvement des femmes en Iran.


Historienne et experte sur le mouvement des femmes en Iran.

 

Auteur du livre: The Jewels of Allah (Bijoux d’Allah)

 

Téléchargez ici le document en Français :

Document sur le voile : par M. René Tinawi

Vous pouvez télécharger ici :

LA PROPAGATION DU VOILE ISLAMIQUE

Les raisons Historiques

C. Pina terrifiante de vérité sur l'islam dans "Silence coupable" sur E1 Soir - 25/4

Une femme peut-elle porter le voile et être libre – vraiment libre? L’auteure et avocate algérienne Wassyla Tamzali n’y croit pas une seconde. Pas plus au Québec qu’ailleurs.

 

Elle a même déjà qualifié cette pratique de « sadomasochiste ».

 

Cette tête forte se bat depuis toujours pour les droits des femmes. « Quand on est née Algérienne, on ne peut y échapper! » Un combat qu’elle a mené entre autres à titre de directrice à l’UNESCO.

Le débat sur la laïcité au Québec la passionne – et l’inquiète. Châtelaine l’a rencontrée lors de son passage à Montréal, en novembre.

 

Le projet de loi sur la laïcité au Québec a fait réagir beaucoup de musulmanes. Elles défendent haut et fort leur droit de porter le voile dans la fonction publique. Je pense à l’étudiante en sociologie Dalila Awada, par exemple. Elle dit qu’ici, le voile n’a pas le même sens que dans les pays où on l’impose. Ce serait plus un symbole culturel et spirituel. Que pensez-vous de ce discours?

 

On ne me fera jamais dire que le voile est innocent. Jamais. C’est bien plus qu’un signe religieux, comme l’est une croix, par exemple : c’est LE signe de l’oppression des femmes. C’est grave de le banaliser.

J’ai du mal à comprendre les Québécoises qui appuient les revendications des femmes voilées. Elles ne penseraient jamais que le hijab est sans conséquence pour elles-mêmes ou pour leurs filles. Pourquoi est-ce plus acceptable pour une musulmane? Pendant vos élections municipales, j’ai trouvé grotesque qu’Anie Samson, mairesse de l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, se mette un foulard sur la tête pour faire un discours dans une mosquée, à Montréal. C’est ce qui pouvait arriver de pire. On ne se rend pas compte des méfaits de cette démarche.

 

Si vous pilotiez le projet sur la laïcité, que feriez-vous?

J’irais plus loin en interdisant le voile dans les écoles à tous les niveaux, pour les profs comme pour les élèves. Et je ne dis pas ça parce que j’ai peur de l’islam! J’ai grandi dans une famille musulmane, au sein d’une des premières générations de femmes dévoilées, en Algérie. On tend à nier cette partie de l’Histoire, mais dans presque tous les pays arabes, des années 20 à 60, des femmes ont dit non au foulard. Elles sont sorties, elles sont allées à l’université. Comme quoi on peut très bien être Arabe et musulmane et ne pas se couvrir. La religion ne prescrit rien à ce sujet. « Le voile n’est pas musulman, il est patriarcal », a écrit Mohamed Talbi, grand spécialiste de l’islam. C’est un outil politique pour dominer les femmes. Dans certains pays, ça commence très tôt, avec des petites filles de 4 ans déjà couvertes de la tête aux pieds.

 

Mais, au Québec, le climat politique est différent, c’est une des nations les plus égalitaires au monde. Les musulmanes voilées sont souvent scolarisées, articulées. Et pas soumises pour deux sous, jurent-elles. Plusieurs se disent féministes.

 

Si elles sont féministes, alors je ne le suis pas. Porter le voile ne peut être revendiqué comme un acte de liberté. Même si, en Occident, des femmes voilées étudient, gagnent bien leur vie, vont au cinéma, ont un mari qui fait la vaisselle. Même si ça résulte d’un choix personnel. On peut très bien s’aliéner soi-même! Je trouve qu’elles renforcent une vision de la place de la femme dans la société issue du vieux modèle patriarcal. Elles tiennent pour acquis le discours sur la femme dans certaines interprétations de la religion. C’est ça qu’il faut déconstruire!

 

Pendant ce temps, le port du foulard se répand dans le Maghreb et partout ailleurs. Aujourd’hui même, dans certaines banlieues de Paris, les filles ne peuvent plus sortir sans leur hijab. Leurs frères les surveillent. C’était inimaginable il y a 15 ans.

 

Comment expliquez-vous ce phénomène?

 

Je pense que certaines femmes d’origine maghrébine issues de l’immigration se voilent pour manifester leur ressentiment vis-à-vis de l’Occident, notamment à cause de la colonisation du Maghreb par les Français [dès la fin du 19e siècle]. Elles veulent montrer leur résistance à l’assimilation, aux codes culturels d’une autre civilisation.

Leur attitude défensive vient aussi des difficultés d’intégration dans les sociétés d’accueil. En France, les immigrants de deuxième, troisième générations continuent de se faire appeler des « immigrés ». Les politiciens leur ont construit des mosquées pour leur faire plaisir, mais tardent à forcer les entreprises à les embaucher. À la télé, par exemple, il y en a plein qui travaillent à l’arrière-scène, mais pas un qui présente une émission! Au Québec, vous allez devoir être vigilants par rapport à ça. Il y a déjà une certaine xénophobie à l’endroit des musulmans à la suite des attentats de 2001, de la guerre en Irak, etc.

 

Pensez-vous que la volonté des filles de se couvrir ici peut aussi être une réaction à l’hypersexualisation?

Oui, sans doute. Beaucoup ont un choc face à la modernité. Je suis justement en train d’écrire un roman à ce sujet. Un des personnages est une immigrée algérienne qui, dans son pays d’origine, avait porté la minijupe et allait cheveux au vent. Or, après son arrivée en Italie, elle remet le voile. Parce qu’elle a peur. Elle a peur pour ses enfants. Elle ouvre la télé, et qu’est-ce qu’elle voit? Des gens nus, deux hommes mariés ensemble, deux femmes qui s’embrassent à pleine bouche.

 

Vous n’avez pas idée comme c’est effrayant, ce monde où tout est désacralisé, alors que pour elles, tout est sacré. Notamment les différences sexuelles. Je dirais même que l’infériorisation des femmes est sacrée!

Mais je crois que ce qui leur fait peur, surtout, c’est la liberté. Parce que pour la femme, cela signifie qu’il lui faut prendre en main son destin, seule, sans protecteur. Elle doit travailler, être en concurrence avec les mecs. C’est dur, la liberté. Il faut aller à contre-courant de sa famille et de son milieu, affronter la solitude… Je suis bien placée pour le savoir, et beaucoup de féministes avec moi le savent aussi. Ça explique peut-être pourquoi je ne me suis jamais mariée. Ceci dit, je n’échangerais ma vie pour rien au monde.

  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square

DITES LE AVEC UNE MARGUERITE, 

ON NE VEUT PAS DU VOILE RELIGIEUX !!!